Tester des médicaments, combien ça rapporte?

Comment faire pour devenir testeur de médicaments et est-ce que ça paye bien?

Avant de mettre leurs médicaments sur le marché, les laboratoires pharmaceutiques doivent procéder à de longs essais cliniques afin d’évaluer l’efficacité des médicaments mais aussi leurs effets indésirables.

Chaque année, les laboratoires recherchent des centaines de volontaires pour tester de nouvelles molécules. Pour réaliser ces études cliniques, les laboratoires recrutent donc des cobayes qui seront rémunérés. Ces cobayes sont appelés: Testeurs de médicaments.

test-médicaments

Que ce soit pour des médicaments antalgiques, anti-hypertenseurs, anti-allergiques ou encore anti-diabétiques par exemple, des volontaires sains sont recrutés pour participer à ces essais cliniques qui dureront plusieurs semaines en général. Pour chaque nouvelle molécule testée, il peut y avoir jusqu’à 100 testeurs de médicaments qui seront plutôt bien payés.

Alors oui, tester des médicaments ça rapporte. En effet, selon les essais cliniques, les molécules à tester, la nature des médicaments et leur potentielle dangerosité, les testeurs peuvent percevoir des rémunérations allant jusqu’à 4500 euros par an au maximum comme le rapporte le JDN même si certains essais cliniques ne sont rémunérés qu’une centaine d’euros.

Généralement, ces tests se font en laboratoire ou clinique sous surveillance du personnel médical pour éviter tout risque grave sur la santé.

Les personnes sélectionnées pour tester des médicaments sont recrutées selon plusieurs critères:

  • selon leur âge (18 à 80 ans)
  • selon leur sexe
  • selon les molécules à tester
  • selon leur état de santé

Si vous êtes retenu pour les essais cliniques, vous allez passer des examens médicaux poussés afin de vérifier qu’il n’existe aucune contre-indication remettant en cause votre participation.

Une fois les examens médicaux validés, vous entrerez dans le vif du sujet en testant les nouveaux médicaments.

Etre testeur de médicaments n’a pas que des avantages puisque je vous rappelle que les essais se passent dans des centres médicaux où vous pouvez rester de longues semaines sans pouvoir sortir. Mais l’aspect négatif majeur est le risque lié aux effets indésirables. Puisque ces molécules sont testées pour la première fois, le laboratoire ignore les potentiels effets indésirables qui pourront survenir. Même si les cas graves sont très rares, ils existent. En janvier 2016 dans le centre Biotrial de Rennes, des volontaires ont testé des médicaments contre la douleur et de redoutables effets indésirables se sont manifestés à tel point qu’un patient était dans un état de mort cérébrale.

Maintenant que vous connaissez les avantages et les inconvénients, c’est à vous de choisir si vous voulez devenir ou non un testeur de médicaments.

Si l’aventure vous séduit, vous trouverez sur test-clinique.fr, la liste des cliniques et centres de recherche à la recherche de cobayes.

Le témoignage d’un testeur de médicaments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *