Comment avoir une augmentation de salaire?

21 septembre 2016

Vous voulez une hausse de salaire, je vais vous expliquer comment faire.

Alors que l’économie peine à redémarrer, des millions de français se serrent la ceinture chaque mois et se demandent comment ils vont tenir le coup financièrement jusqu’au 31. Pour vivre un peu plus confortablement, avez-vous songé à demander une augmentation de salaire à votre patron? Ce n’est pas une blague, chaque employé a le droit de demander une hausse de salaire à son employeur à condition de respecter certaines règles. Dans bien des cas et si vous argumentez correctement, vous obtiendrez ce que vous demandez.

entretien-professionnel

Tout d’abord, il ne faut pas demander une revalorisation de salaire à n’importe quel moment. Tous les employés ont des entretiens annuels en juin ou décembre et c’est à ce moment qu’il faut solliciter la hiéarchie. Si vous n’avez pas d’entretien dans l’année, alors prenez rendez-vous. C’est à vous de faire les démarches car bien évidemment l’employeur ne le fera pas à votre place. Si vous n’osez pas demander, c’est tant pis pour vous. Au pire, qu’est-ce que vous risquez? Dans le pire des cas, vous aurez une réponse négative, rien de plus.

Bien sûr, il ne faut pas demander des hausses farfelues. Si vous dites “Bonjour patron, je veux une hausse de salaire de 25% tout suite et sans discuter”, vous allez droit dans le mur. Une hausse de 5% est jugée exceptionnelle et si vous obtenez 2 à 3%, vous pouvez vous estimer heureux. 3% de 1500 euros, ça fait quand 45e de plus sur la fiche de paie. C’est toujours bon à prendre. Mais lors de votre entretien, le mieux est de ne pas donner de chiffres. Si votre patron est prêt à vous augmenter, vous discuterez plus en détail ensuite.

Pensez toujours que la hausse que vous demandez doit prendre plusieurs critères en compte.

L’âge compte pour beaucoup. Plus vous serez âgé, plus vous aurez de chances d’avoir une réponse positive. Il en est de même pour l’expérience. Avec 15 ans d’ancienneté dans la même boîte, il est plus facile de négocier que si l’on est arrivé il y a 6 mois. Renseignez-vous sur les salaires pratiqués dans le domaine d’activité de votre entreprise. Si les salaires moyens à expériences similaires sont de 1500 euros nets par mois et que vous demandez 2000 euros, vous aurez encore une réponse négative. N’hésitez pas à faire des simulations.

augmentation-salaire

Exposez clairement vos arguments!

Pendant cet entretien, vous allez jouer gros. Alors autant mettre toutes les chances de votre côté. Présentez à votre responsable vos résultats par rapports aux attentes pour montrer que vous avez réussi le challenge et que vous êtes indispensable. Insistez aussi sur ce que vous apportez à l’entreprise, sur votre assiduité et ponctualité, sur vos relations avec vos collègues et montrez que vous voulez travailler dans votre entreprise dans le très long terme. Si votre patron se rend compte de votre motivation, il devrait répondre favorablement à votre demande.

D’autres conseils vraiment évidents:

Respectez les règles de politesse et de courtoisie. Soyez intelligent et ne menacez pas votre patron, ce n’est évidemment pas la bonne solution pour négocier. Si vous lui dites “Si vous ne m’augmentez pas, ça ira mal pour vous”, vous risquez en plus d’être viré. Ne faites pas de chantage non plus. Evitez aussi de vous comparer à vos collègues. Le responsable connaît parfaitement ses employés et leurs résultats, il n’appréciera guère vos comparaisons. Ne parlez pas de votre augmentation à vos collègues. C’est le meilleur moyen pour créer des conflits. Dites-en le moins possible et soyez discret. Enfin un dernier conseil, si votre entreprise est sur le déclin ou pire, en faillite, abstenez vous.

D’autres solutions si la hausse est refusée:

Même si vous appliquez tous ces conseils, vous pouvez vous heurter à un refus. Néanmoins, vous pouvez obtenir d’autres choses comme des primes et bonus pour compenser, une montée en échelon à moyen terme ou d’autres avantages comme une voiture de fonction, un téléphone portable, un ordinateur, des tickets resto, une mutuelle…

Si vous n’obtenez rien de tout ça alors que tous les voyants étaient au vert pour avoir une augmentation, vous avez le droit de vous poser la question de savoir si vous allez ou non rester dans cette entreprise.

Vous savez donc l’essentiel et avez maintenant les cartes en mains pour négocier votre salaire. Tout ce qu’il vous reste à faire c’est de bien préparer votre entretien et d’exposer vos arguments et attentes.

Vous avez appliqué ces conseils et avez obtenu ce que vous désiriez? Bravo à vous! N’hésitez pas à poster un commentaire pour témoigner.

4 commentaires

  • mounir 24 septembre 2016 à8 h 07 min

    Merci Julien pour tous ces conseils pertinents, c’est vrai que c’est comme ça qu’il faut s’y prendre pour demander une hausse de salaire. Avec tous ces conseils, je vais demander 500 euros de plus à mon patron. Je plaisante bien sûr…

  • Léon Lefer 24 septembre 2016 à8 h 12 min

    Moi je suis au SMIC depuis 13 ans à Auchan et j’ai déjà tenté de négocier mais avec des gens comme ça c’est pas la peine. Auchan n’augmentera jamais personne et surtout pas ceux qui sont tout en bas.

  • reynaldinho 5 octobre 2016 à21 h 15 min

    Whaou quel article! C’est du lourd. On peut tous avoir un meilleur salaire, il faut juste s’y prendre correctement. Article partagé sur les réseaux sociaux.

  • Edwige 9 octobre 2016 à7 h 06 min

    Je vais suivre tous tes conseils et on va voir si mon patron me donne une hausse mais j’y crois pas trop. Ces conseils sont très bien mais si tout le monde demande une hausse de salaire, ça pourra pas aller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *